Quand Johann Zarco a vu la victoire lui échapper

(L. Swiderek/Presse Sports) Sur le circuit d’Assen en juin 2017, Johann Zarco vit la première pole position de sa carrière en MotoGP. Il mène la course pendant 11 tours, est à la bagarre pour le podium. Et puis un changement de météo vient tout bouleverser. Aux premières gouttes de pluie, Johann Zarco change aussitôt de moto. Très mauvais choix. Il se classe finalement 14e et Valentino Rossi s’impose. « Si la pluie avait augmenté, c’était gagné. Je suis passé de héros à zéro », dit-il. Il répétera cette même phrase à Silverstone, cinq ans plus tard.

Léa Leostic